Association Bois sacré TCB (BSTCB)
Construire en bois brut et matériaux naturels
 
 

 construire en bois brut
La technique de L'Art de la Fuste de T.Houdart



Stages de construction - Bois Brut
Perfectionnement :
Entailles  spéciales "Queues d'aronde à épaulement"
Une technique originale



 
 

     

    Sa durée : 3 jours 
    date du stage
    coût : 400 euros 
    Nombre de stagiaires : 6 à 8 
    animateur : Thierry Houdart 

    queue d'aronde en "dent de mouton" sur rondin 
    Pourquoi la queue d'aronde ?
    Elle est très répandue dans la construction en bois massif en Europe alpine et transalpine ; on rencontre souvent ce type d'assemblage très solide et relativement simple à réaliser en bois brut équarri ( rondins "facés")(bois résineux mais aussi ...chêne) 
                                    En rondins bruts empilés (bois ronds ou facés), cette technique est encore peu utilisée, elle mérite pourtant d'être vulgarisée. Elle est économique,  elle permet en particulier d'éviter les débords de murs, parfois sources de contestation architecturale, enfin elle ouvrira de nouveaux horizons aux fustiers qui souhaitent se diversifier en rondins ou bois équarris, notamment dans l'utilisation de très gros bois équarris. 
    La technique traditionnelle de traçage des queues d’aronde oblige à équarrir les bois soit en totalité soit uniquement en bout, et présente des problèmes d’étanchéité (dans l'angle intérieur des assemblages)et de choix des bois (décroissance), et d’esthétique (pour les rondins équarris en bout) 
    La technique originale « queue d’aronde avec épaulement simple ou double » qui est proposée dans ce stage permet de remédier à ces trois problèmes. Elle s'adapte aussi bien aux bois bruts non équarris qu'aux bois équarris (sciés parallèles ou sciés en conservant la conicité du bois). 
     
     
     

    Elle fait appel à une technique de traçage originale utilisant le compas-trusquin de la combe noire. 

    Dans l'angle intérieur, les bois conservent leur aspect  naturel 

    queue d'aronde en dent de mouton (simple épaulement)
     

    queue d'aronde à encoches "en dent de loup" (double épaulement)

    queue d'aronde avec clé de blocage  -Variante : la queue d'aronde à simple épaulement avec clé de blocage sur rondins. 

    Le Programme du stage :
    Les bases théoriques de l’assemblage en queues d’aronde : pentes de traçage, détermination du pas de la queue, en fonction de la pente et des diamètres moyens des bois) résistance mécanique, retrait, comportement au séchage. 
    Un petit rappel historique et géographique. 
    La technique classique de traçage des bois équarris ou rondins équarris en bout ; 
    Rappel sur l’équarissage des rondins (matériel et technique de lignage) 
    La précision du traçage, l’étanchéité, et le choix des bois 
    La technique proposée « queue d’aronde avec épaulement simple ou double » 
    Les avantages du double épaulement 
    Méthode de traçage avec gabarit et compas truquin (traçage de la queue, préentaille, traçage final) 
    La découpe avec les outils traditionnels et modernes 
    Le jeu dans les assemblages 
    Les variantes pour renforcer l’assemblage (chevillage et  tenon de renfort) et finition des bouts. 
    Peut-on utiliser la queue d’aronde dans les murs de refend d’une fuste avec assemblage à débords : Quelles conséquences pour le tassement? 

    La pratique
    Dans ce stage, on apprendra le traçage et la découpe de cette entaille et de ses variantes sur des bois ronds, mais aussi sur des bois équarris à la tronçonneuse.


    queues d'aronde à épaulement simple ou double sur bois équarris conservant leur conicité (bois de brin) 
     


     
     
     
     
     
     
     
     


 les autres stages de perfectionnement

 
 
 
 
 



© BSTCB